• C comme Chrysalide - La mésange

     La mésange

     

    Je suis allongée sur le sol moelleux

     D’une vaste forêt de cristal ;

     Le vent tiède qui caresse mes cheveux

     Transporte des effluves de fleurs d’opale.

     

    Le regard perdu dans les hautes branches,

     Je laisse mes pensées vagabonder.

     On aperçoit à peine le ciel pervenche :

     Mon seul éther est cette scintillante canopée.

     

    Bercée par le silence,

     Je ne pense à rien.

     A quelques mètres de là dansent

     Des papillons aux ailes carmin.

     

    Je me sens si molle, si fatiguée…

     Sur un de mes bras nus et immobiles

     Une mésange charbonnière décide de se poser,

     Cessant pour un instant ses mouvements fébriles.

     

    Ses pupilles curieuses rencontrent les miennes

     Vides, éteintes comme des bougies mortes.

     Qu’à cela ne tienne !

     De mon âme l’étrange oiseau ouvre la porte.

     

    Dans mon esprit, j’entends ses petites pattes affairées.

     Elles font moins de bruit qu’un murmure

     Mais c’est aussi désagréable qu’un voyeur indiscret

     Qui regarde des jolies filles par le trou de la serrure.

     

    Troublée, j’essaie de la faire partir

     Mais c’est trop tard maintenant.

     Ses petits yeux couleur saphir

     Brillent d’un éclat malveillant.

     

    Mes forces peu à peu m’abandonnent.

     Le funeste oiseau me picore de l’intérieur

     Comme un marteau qui marmonne ;

     Du coin de l’œil il m’observe d’un air rieur.

     

    Dans un dernier sursaut

     Je me dis : « C’était pas malin

     De se faire berner par un oiseau…

     A moins que ce n’en soit pas un. »

     

    De l’extérieur on dirait une fille endormie

     En proie à un cauchemar sordide.

     Mais en réalité elle est déjà partie

     Ce n’est plus qu’une coquille vide.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :