• Critique de... Limitless

     

    Critique de... Limitless

     

    Résumé : Eddie Morra est un écrivain. Enfin, il essaie de l’être. L’angoisse de la page blanche le transforme peu à peu en fantôme. Sa copine, lassée de lui servir de banque, finit par le quitter. Dépité ? Morra l’est, jusqu’à ce qu’il rencontre le frère de son ex-femme, un mec louche qui vit de trafics plus ou moins illicites. Il lui offre un comprimé d’une nouvelle drogue révolutionnaire, le NZT, qui permet d’accéder à l’intégralité des facultés de son cerveau (alors qu’en temps normal on n’en utilise qu’un dixième). Morra constate bien vite les effets de cette drogue et commence à en prendre à haute dose. La vie lui sourit : l’inspiration revient, puis il entre dans le monde de la finance et devient riche. Immensément riche. Tout le monde s’intéresse brutalement à lui, persuadé qu’il est un escroc. De fait, le nombre de ses ennemis est démultiplié. En parallèle, ses réserves de NZT s’amenuisent et il commence à souffrir d’une sévère dépendance, d’autant plus que les effets secondaires du sevrage s’annoncent dévastateurs, voire mortels… Comment Eddie Morra va-t-il survivre malgré le cadeau empoisonné que lui a fait son ancien ami ?

    Mon avis : Comme sûrement beaucoup de gens, j’ai regardé Limitless alors qu’il passait à la télé quelques jours auparavant, sur une chaîne de la TNT. Je ne suis pas spécialement fan de Bradley Cooper ou Robert de Niro, mais je dois admettre que ce film est plutôt pas mal du tout. Déjà, le scénario est assez intéressant (même si la fin est immorale, étant donné que finalement Morra doit sa réussite à une drogue). Ensuite le jeu des lumières et de la mise en scène, subtil et original, a achevé de me convaincre. En résumé, un bon cru que je ne peux que vous conseiller !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :