• Critique de... Nââândé !? – Les tribulations d’une Japonaise à Paris

     

    Critique de... Nââândé !? – Les tribulations d’une Japonaise à Paris

     

    Résumé : Eriko Nakamura vit à Paris depuis dix ans mais chaque jour ou presque, au restaurant, dans le métro, chez le médecin, lors d’un réveillon, d’un mariage, à l’hôtel, chez le boucher, en boîte de nuit ou dans un dîner en ville, elle pousse le même cri : Nââândé !?

     Le médecin ? Le « déshabillez-vous ! » de nos généralistes est une terrible offense pour les Japonais : extrêmement pudiques, ils se font toujours examiner… en blouse.

     Le métro ? Mais où sont-ils, les jours de grève ? A Tokyo, quand les conducteurs débrayent, le trafic est… normal.

     Les toilettes publiques ? En découvrant le soin qu’ils apportent à ces lieux, on comprend que les nôtres leur paraissent… Nââândé !?

     Avec humour, cette Japonaise fait le tour de nos façons d’être en nous expliquant comment cela se passerait chez elle. Pudeur, raffinement et volonté de ne pas se faire remarquer d’un côté. Individualisme, hédonisme et sans-gêne de l’autre. Le choc est nécessairement brutal, et les hallucinations permanentes.

     Portrait décapant et inédit de la vie parisienne, ces tribulations sont également l’occasion de découvrir, de façon ludique, le Japon au quotidien.

     

    Critique : J’ai lu ce petit documentaire d’une traite, et je n’ai pas arrêté de rire, du début à la fin ! Eriko Nakamura est une célébrité dans son pays, puisqu’elle a été présentatrice télé sur la chaîne Fuji TV dans les années 1990. Aujourd’hui elle vit à Paris avec son mari, Charles-san. Grâce à de courts chapitres sur de nombreuses facettes de la vie parisienne, elle dresse un portrait peu reluisant mais très humoristique de la capitale française. Impitoyable, elle fait la liste de nos mauvaises habitudes, de nos défauts, de nos manies… Selon elle, pas étonnant que tant de Japonais soient atteints du syndrome de Paris lorsqu’ils viennent visiter la ville-lumière, car il y a un réel décalage entre les fantasmes des touristes nippons… et la réalité, bien plus moche. Il n’y a qu’à voir la différence entre leurs rues parfaitement propres et les nôtres, semblables à des terrains minés tant les crottes de chien et autres chewing-gums abondent ! En résumé, un petit livre très réjouissant que je conseille à tous !

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :