• Critique de... Syberia

     

    Critique de... Syberia Boîtier de Syberia II

    Boïtier de Syberia  Critique de... Syberia  

     

    Résumé : Kate Walker est une jeune new-yorkaise qui travaille pour le compte d’une agence d’avocats. Elle est envoyée à Valadilène, en pleines Alpes françaises, conclure la vente de l’usine d’automates Voralberg, en perte de vitesse. Mais la gérante, Anna Voralberg, vient de décéder. Et dans son testament, elle indique qu’elle a un héritier : son jeune frère, Hans Voralberg, qui a disparu des années plus tôt. Voilà qui complique l’affaire : Kate Walker se voit obligée de partir à la recherche de cet héritier surprise pour mener à bien son travail, mais rien ne se passe comme prévu… Elle avance toujours plus vers l’est, accompagnée d’un automate dernière génération, Oscar, afin de rejoindre cet inventeur de génie dont le rêve est de trouver l’île de Syberia, le refuge des derniers mammouths… Kate Walker aura-t-elle l’envie de reprendre sa vie d’avant après toutes ces aventures ?

     

    Mon avis : Je possède pour ma part les deux opus de Syberia, et j’ai eu un coup de cœur pour ce jeu-vidéo qui date quand même de 2002 environ. Vous pensez qu’un jeu aussi « ancien » (tout est relatif) ne peut qu’être décevant en matière de graphisme ? Détrompez-vous ! Les paysages sont d’une rare qualité et très réalistes, en plus d’être variés : en deux opus, on passe d’un petit bourg européen à la Sibérie glacée, en passant par une gare-serre et un complexe industriel (et j’en passe !). Le graphisme des personnages est peut-être un peu moins élaboré, mais ce n’est pas ce qui compte. Le plus important, c’est la qualité du scénario et des rebondissements que propose Syberia, sans parler des énigmes à résoudre tout au long de l’aventure ! Certaines sont plus difficiles que d’autres, mais au final on s’en sort toujours. Il suffit d’être logique ! Au point de vue financier, c’est un jeu très peu cher comparé à d’autres (je ne vais en citer aucun pour ne pas faire de publicité) : j’ai trouvé un coffret avec les deux opus de Syberia et l’Amerzone (un autre Microïds) pour dix euros dans une Fnac. Autant dire des broutilles. Si vous êtes amateur de jeux d’aventure et de casse-tête, c’est par ici qu’il faut aller ! 

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :